Página:Broqueis.pdf/9


Seigneur, mon Dieu! acordez-moi la grace de produire quelques beaux vers qui me prouvent à moi-même que je ne sais pas le dernier des hommes, que je ne suis pas inferieur à ceux que je mépreise.

Beaudelaire